Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Festival Adaptations 2016 - Sueurs Froides
Festival Adaptations 2016 - Sueurs Froides

10 jours de festival de cinéma a Cholet, c'est l'occasion pour moi aussi de vous faire découvrir de nombreux films

Un festival resté fidèle à l'idée de départ : faire (re) découvrir au public des films inspirés d'une œuvre littéraire. Mais Adaptations est devenu bien plus que ça, avec un programme qui fait la part belle aux rencontres et aux animations.

Avant-premières, conférences, animations pour enfants, nuits au cinéma et même bande-son originale, rencontre avec réalisateurs/acteurs : le programme est chargé.

Pendant 10 jours, je vais vous faire découvrir les films de ce festival, pour + d'informations je vous laisse les liens vers le site du festival (juste la), le site de la ville de Cholet (juste la) et sur ce je vous souhaite un bon festival

Festival Adaptations 2016 - Sueurs Froides

Sueurs froides
Réalisé par Alfred Hitchcock
Avec James Stewart, Kim Novak, Barbara Bel Geddes...
Genres : Thriller, Drame, Romance
Nationalité : Américain 
Durée : 2h09

Scottie est sujet au vertige, ce qui lui porte préjudice dans son métier de policier. Rendu responsable de la mort d'un de ses collègues, il décide de quitter la police. Une ancienne relation le contacte afin qu'il suive sa femme, possédée selon lui par l'esprit de son aïeule. Scottie s'éprend de la jeune femme et se trouve ballotté par des évènements qu'il ne peut

Adapté du roman "D'entre les morts" de Boileau-Narcejac

Ca donne un sacré effet de découvrir les plus grands films d'Alfred Hitchcock plus d'un demi-siècle après leur sortie sur grand écran."Sueurs froides" est plus connu sous le nom "Vertigo". .En 1958, beaucoup y voyaient un film pervers et invraisemblable.Il s'avère qu'il était fin, précurseur et mystique. James Stewart est ici un détective privé sur le retour, pénalisé par son acrophobie (la peur panique des hauteurs), qui file la femme d'un ami, se comportant étrangement. Un scénario a priori basique, sauf qu' Hitchcock insuffle rapidement un épais mystère, qui semble surnaturel autour de cette femme. L'occasion pour lui d'inventer de nouvelles techniques révolutionnaires comme le zoom/travelling pour exprimer la sensation de vertige ou l'utilisation de filtres pour rendre fantômatique le personnage de Kim Novak. La couleur verte représente ici la mort. Une mort venant chercher par 3 fois dans les mêmes circonstances cette femme suicidaire,comme poussée par une force obscure. L'histoire d'amour n'a rien de glamour. Elle est plutôt malsaine, morbide et faites de manipulations. Incontestablement dérangeant. Vous aurez compris que j'adore 

Tag(s) : #Festival Adaptations, #Cinema

Partager cet article

Repost 0