Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Bazar de Jonathan

Le Bazar de Jonathan

Des parcs, du Disney, des idées, du bordel, de la poésie, des amis, des infos et du pâté.

J'ai testé pour vous... Transformers 4 : L'age de l'extinction

Je suis allé voir en avant-première le nouveau blockbuster de l'été signé Paramount. Je vais vous révéler les tenants et les aboutissants d'un blockbuster absolument étourdissant.

J'ai testé pour vous... Transformers 4 : L'age de l'extinction

Alors que le film Transformers 4 cartonne en Amérique et en Chine, je me suis demandé si ce succès est justifié. Pour ne rien vous cacher, malgré le fait que je soit un fana incontesté de cet univers explosif et que je pourrais revoir sans problèmes les 3 films a la suite sans m'en lasser je n'étais pas pressé d'aller voir le film. Tout simplement parce que nous sommes littéralement inondés d’affiches publicitaires et de trailers en tout genre depuis quelques mois, et que trop de vidéos promo de Transformers 4, tue la vidéo promo. On peut quasiment voir la moitié du film en assemblant tous les extraits dévoilés par les producteurs. Mais outre ce petit détail, j'ai quand même répondu à l’invitation et je suis allé voir le blockbuster qui est sorti depuis le 16 Juillet dans les salles obscures françaises. Et en toute honnêteté, j'ai été agréablement surpris par le rendu final.

 

Mark Wahlberg, Nicola Peltz, les effets spéciaux... Ce que j'ai adoré:

La première chose qui m'a marqué par rapport aux opus précédents, c’est l’interprétation de Mark Wahlberg. Mille fois plus mieux que Shia Labeouf, En regardant le film je me suis sincèrement demandés pourquoi l’acteur n’a pas été choisi dès le départ. Il joue parfaitement le rôle de l’inventeur à moitié fou et celui de sauveur de l’humanité, qui n’hésite pas à tirer sur des decepticons de quinze mètres de haut. En plus de cela, l’acteur est beaucoup plus viril que son prédécesseur, ce qui ajoute bien plus de crédibilité au film quand le héros doit enchaîner les cascades en tout genres et tirer avec un fusil plus gros que lui.

Ensuite, j'ai trouvé le fait que la "jolie fille" du film soit la fille du héros, et non sa petite copine, bien plus réaliste et plausible. Dans les opus précédents, on se demandait sincèrement comment une fille aussi parfaite, qu’on ne croise que dans les magazines, pouvaient tomber amoureuse d’un maigrichon au chômage. Cela faisait partie des éléments qui faisaient perdre toute forme de vraisemblance au film. Or cette fois-ci, la beauté fatale est la fille du héros. Elle a bien entendu un petit copain à la hauteur de sa plastique de rêve et de ses tenues courtes, mais qui n'est pas le héros. Alors bien entendu vous allez nous dire que c’est possible et que le meilleur ami de la sœur de votre cousin éloigné est un geek boutonneux qui sort avec un mannequin. Il y a toujours des exceptions, c’est certain. Mais dans la très grande majorité des cas, les mannequins sortent avec des mannequins, ou avec des hommes bien plus âgés au compte en banque bien garni. Bref, gros pouce vert a Nicola Peltz (qui n'a que seulement 19ans)

Viennent ensuite les effets spéciaux, l'élément essentiel de tout bon film de Michael Bay. J'avais été vraiment bluffé par les effets visuels de The Amazing Spider-Man 2, mais là, c’est encore l’étape supérieure. Non seulement le fait d’être devant un écran géant, mais en plus que le film soit en 3D , vous plonge dans le film comme jamais. A chaque nouvel effet visuel, on se demande sincèrement comment il est possible de créer cela. Un grand bravo à toutes les équipes en charge de donner vie aux robots géants et un grand bravo aux acteurs, qui ont dû s'imaginer les robots pendant le tournage. Les scènes de combat sont absolument incroyables. On a réellement l’impression que tout est vrai. Et même si le scénario peine à suivre, on se rattrape sur des images incroyables et des explosions dans tous les sens !!!

 

Le scénario, les placements de produits, ce que je n'ai pas aimé:

La première chose que j'ai trouvé décevante, c’est le scénario. Comme d’habitude, les producteurs ont mis l’accent sur les effets spéciaux et ont bâclé le scénario. Même si l’histoire reste cohérente, je n’en peux vraiment plus de ces phrases préconçues sur le courage ou la force qui réside en nous. La moitié des répliques d’Optimus Prime sont des proverbes, ce qui enlève toute forme de crédibilité pour ce chef emblématique. Chaque fois qu’il prend la parole, on a envie de se moquer de lui tant ce qu’il dit est ridicule. A vous d’en juger. L’histoire quant à elle reste logique, bien que comme d’habitude le film suive la même trame, à savoir que les Autobots sont sur le point de disparaître, terrassé par l’ennemi, mais qu’au dernier moment, ils réussissent à se relever et à tout défoncer et exploser sur leur passage. En plus de cela, nous avons trouvé le film beaucoup beaucoup beaucoup trop long. 2h46, c’est bien trop ! Il y a en effet un moment où on se lasse et où on aimerait que les scénaristes abrègent.

La deuxième chose qui m'a dérangé, ce sont les Dinobots, dans la bande annonce, les affiches, on les vend comme étant la principale nouveauté de cet opus, cependant on ne les voit arriver qu'au bout de... 2h15 de film !!!!

La troisième chose qui m'a sincèrement dérangé, c’est le demi-million de placements de produits auquels nous avons droit dans le film. Sincèrement les gars, un ou deux produits dans le film, ça passe. 150, on a envie de se pendre. Dans ce cas-là, autant faire une publicité et la diffuser à la mi-temps du Superbowl. On est constamment parasité par ces marques pour qui cela ne suffit plus d’inonder les métros, les arrêtes de bus, les routes, les vidéos Youtube, la télévision… Il y a un moment où on aimerait juste pouvoir profiter de notre film sans avoir envie de jeter le directeur marketing de Beats du toit d’un immeuble de quinze étages. Et puis il y en a pour tous les goûts : des marques chinoises, des marques américaines et va-y que je te balance de la Red-Bull, des bus Victoria Secret, des enceintes Beats... Mais un moment m'a bien fait sourir, c'est l'apparition de Raimbow Dash dans le film et rien que pour ça j'oublie tout ce que j'ai dis de méchant au dessus

Mais bien entendu, tout ceci n’est que mon avis. Et je vous ai passé le fait que la bande originale signé Imagine Dragons est beaucoup trop enfantine et que le combat final à des allures de génocide. Je vous conseille quand même d’aller voir le film pour vous faire une idée et me dire ce que vous en pensez. Ce film est pour moi largement au dessus des 3 autres et devient mon preféré de la saga. Une suite est prévue pour cette nouvelle trilogie (Après la mort de Megatron, son esprit est revenu dans le corps de Galvatron... La saga ne fait que commençer !!!

Rien qu'avec les effets spéciaux, vous passerez un très bon moment. A éviter en revanche si vous tentez de conclure avec votre rendez-vous galant, ou si vous êtes du genre à aller aux toilettes toutes les trente minutes.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

idée cadeau 60 ans homme 09/11/2014 22:02

Je vous complimente pour votre critique. c'est un vrai état d'écriture. Poursuivez