Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Bienvenue en Californie, bienvenue aux sources de l’amusement by Walt Disney… Le complexe à l’origine de tous  les autres, le complexe Disney qui aura inspire tous les autres a travers le monde (y compris le Resort Français)

Pour commencer mon séjour, j’ai le choix, le Disneyland Resort ou le Disney California Adventure… Avec la brigade (les quelques personnes qui ont remarqué qu’ils gâchaient leur séjour en ne faisant QUE des montagnes russes et qui ont donc décidé de me rejoindre dans l’exploration des parcs) on (on = moi) décide de visiter le Disney California Adventure, l’un des parcs qui a le plus connu d’extensions au cours des 5 dernières années.

On est donc parti « visiter le meilleur de la Californie » réunie dans un parc. Le parc n’est pas le plus grand que j’ai pu visiter, mais c’est certainement le plus original. 

Disneyland Resort - Disney California Adventure - 5 Août 2013

Notre visite commence par visiter la Buena Vista Street (la Main Street Californiene en quelques sortes). C’est super joli, ensoleillé, on a envie de visiter toutes les petites boutiques de la rue. Selon le plan on apprend que Walter Elias Disney (alias Walt Disney) est né et a vécu dans une ville de ce type en 1923

Après notre visite rapide de la Buena Vista Street, des personnages sont sur le point de sortir de leurs maisons... Oh mais c'est Mickey, Tic et Tac, Dingo, et Pluto

On entend un bruit d’avion venant des hauts parleurs, des pointillés sont mis sur le sol, des grands hangars a avion, le sol est une piste d’atterrissage géante. Selon le plan nous sommes a Condor Flats, un hommage aux bases américaines Californiennes.

En face de moi, à l’intérieur du hangar une attraction que je connais et que je ne peux pas m’empêcher de faire encore une fois tellement elle est belle. Je veux bien sur parler du Soarin (dont j’avais fait 2 tours à Epcot). Je ne peux m’empêcher de crier de joie lorsque les simulateurs se soulèvent et décollent du sol. Je sais que je me répète souvent, mais…

DIRIGEANT DU FUTUROSCOPE !!! JE SAIS QUE VOUS AVEZ UN PROJET DE SOARIN DANS VOS PLACARDS… SORTEZ-LE DU PLACARD ET CONSTRUISEZ-LE !!! La France se doit de connaître des expériences si spectaculaires

Je sors de l’attraction, le corps léger après avoir plané au-dessus des nuages et des paysages californiens. Le constat est le même pour mes accompagnants qui la découvrait pour la première fois, l’expérience est exceptionnelle !!!

On continue notre exploration du parc en suivant la Buena Vista Street qui nous emmène sur les bords du lac. Avec en face de nous la magnifique grande roue avec une tête de Mickey, les montagnes russes en bois, en des dizaines de stands de fête foraine.

Nous nous empressons de faire le tour du lac qui est immense. Je remarque la lourde installation pour le spectacle nocturne sur le lac… Je frissonne d’envie de le découvrir… Mais en attendant direction la fête foraine. Une odeur de pop-corn chaud et caramélisé aiguise nos narines, puis une autre de sucreries. Nous sommes en plein milieu d’une fête foraine Made in Disney tellement cliché. Celle que l’on peut voir dans tous les films américains. La montagne russe extérieure fait le tour du land.. Je dois retenir ma brigade de ne pas sauter dans le premier wagon, nous décidons d’aller dans l’une des attractions du land (que je dois dire, connais déjà)… Sous une enseigne lumineuse tape a l’œil une Patate géante habillé comme un animateur de fête foraine américaine nous interpelle et nous invite a gagner des cadeaux sous son stand, nous relevons son défi

Bienvenue dans Toy Story Midway Mania version DCA (Légèrement différente de la version Hollywood Studios) pas sur le parcours et les attractions présentes mais sur la déco qui est vraiment sur le thème Fête foraine

Je fais un score encore plus minable que la dernière fois, la Brigade a réussi à me battre à plat de couture…

DIRIGEANTS DE DISNEYLAND PARIS !!! INSTALLEZ-LA CHEZ VOUS, ELLE EST GENIALE COMME ATTRACTION !!!

Nous continuons notre balade à la fête foraine a bord de la Mickey Fun Wheel qui monte sacrément haut, c’est la première fois que je fais une grande roue avec un mouvement de la cabine circulaire de la haut (un film Disney est dissimulé dans cette phrase) on a une magnifique vue sur la tour de la terreur, sur les montagnes de Carsland, sur le nombre impressionnant de fontaines sur le lac au pied de la roue)

A notre descente, j’accepte la requête de mes accompagnants et je leurs accorde un tour à bord du California Screamin’ cette grosse montagne russe en bois. Depuis le ponton au pied des attractions on ne voit pas le départ du train… On ne le découvre que quand on est dans la file d’attente (sur le quai d’embarquement pour être précis) et là d’un coup ma traditionnelle flippe monte à son apogée en voyant que le départ se fait dans un canon façon Space Mountain mais en extérieur (et non en intérieur comme Space Mountain)

Je monte à l’intérieur à contre cœur, je retiens ma respiration et BOUM le train part a une vitesse folle, la première montée suivi d’une descente donnant une impression de planage, les virages et… LE LOOPING… Ah putin la vache c’est bon. A la descente, j’ai envie de la refaire, on a tous envie d’y retourner mais le temps d’attente est considérable. On se la garde pour plus tard, en attendant il y a une dernière attraction sur cette fête foraine qui me tente… bon encore une que je connais par ma visite au Magic Kingdom, the Little Mermaid: Ariel's Undersea Adventure. Ce fameux petit parcours a l’intérieur d’un coquillage a travers les scènes les plus mythiques de la Petite Sirène. C’est beau, c’est coloré, c’est magnifique.

Nous avons enfin fini de visiter Paradise Pier, cette fête foraine, nous continuons notre visite du parc

Un bruit de moteur nous attire, un vrombissement, puis des klaxons, puis une montagne apparait, enfin plutôt une chaine de montagnes hautes de plusieurs étages… puis des cascades et un sol en terre… Devant moi une voiture de course rouge ayant des yeux a la place du pare-brise et une bouche a la place du pare chocs, non pas une, 2, voici la dépanneuse rouillé, puis 3, puis 4… des bâtiments recrées à l’identique… Bienvenue à Radiators Springs, Bienvenue à  CarsLand

 

Je n’ai pas de mots pour décrire ce land, tout est beau, recrée à la perfection, on pourrait comparer avec le film les moindres détails sont recrées. On ne trouverait aucunes différences avec le land. Mes compatriotes de la Brigade m’invitent à les suivre au fond de Radiators Springs dans l’une des attractions du land : Radiator Springs racers. Après une longue file d’attente de 30min, on est invité à monter à bord de l’une des voitures de Cars, on commence notre visite dans les montagnes du land, on découvre une magnifique cascade (identique à celle du film) L’impression de conduite est tellement réelle. On rentre à l’intérieur de la montagne et on commence à accélérer dans une route peu éclairée de nuit, Après avoir failli se faire bouffer par une moissonneuse batteuse, avoir failli se prendre Mack le Camion on arrive dans un petit village ou tous les personnages de Cars nous interpellent (et clignent des yeux en bougeant du pare-chocs). On se rend chez Luigi pour se faire customiser la voiture avant de se rendre sur la ligne de départ ou un autre véhicule rempli de visiteurs nous rejoint… Flash Macqueen donne le départ et c’est parti pour une course folle dans les virages, les bosses avec une voiture ultra rapide.

J’étais dans le feu de l’action, sur le siège passager, quand on a doublé la voiture adverse, je n’ai pu m’empêcher de les regarder se faire doubler avec une tête de Troll et de crier « Dans ton cul,  prenez sa bande de cons… », de crier « Ouuuuuaiiiiiiiis », La ligne d’arrivée est toute proche, on se fait rattraper… « PUTAIN !!! Mais accélère salope de voiture de merde !!! » Oui dans le feu de l’action je suis très naturel ^^

On se fait griller d’une tête sur la ligne d’arrivée, les adversaires me regardent avec une tête de troll en se foutant de notre gueule. Sur l’arrivée Flash nous remercie pour notre course « exceptionnelle »

Va te faire enculer de voiture de merde, si les autres nous ont doublés c’est qu’ils ont une allemande et nous on a eu la Renault, c’est pour cela que l’on a perdu. L’attraction remporte un franc succès auprès de la brigade qui a envie de la refaire, je me garde un créneau horaire pour la refaire ce soir.

Déjà 14h, le temps passe vite… On s’installe le long de la Buena Vista Street pour la parade… Découvrons la Pixar Play Parade. C’est une magnifique parade avec des beaux chars sur une musique entrainante et rythmée. Pour une fois pas un seul Mickey ni Donald qui défile, mais des personnages de Monstres Academy, les poissons de Nemo, les Indestructibles. Un truc m’aura attiré l’œil sur cette parade… MON COMPTEUR A PETITES CULOTTES S’EST AFFOLE !!! Toutes les danseuses ont des mini-jupes (vraiment très courtes) et c’est super !!!!

Si seulement a Paris lors de la parade on avait des costumes comme ceci… [Troll] Mais faudrait déjà pour cela qu’il y ai des danseurs [/Troll]

On continue la visite émerveillé par cette magnifique parade. Promis je télécharge la bande son originale de la parade à mon retour en France

15h, on se laisse tenter par la Grizzly River Run, une sorte de Splash Mountain comme au Magic Kingdom sauf que cette fois on est dans une bouée géante qui risque de chavirer a tous instants. La chute est terrible, notre embarcation prendra l’eau, mon pantalon est totalement trempé, les converses ont pris l’eau, je flotte dans l’eau, notre parcours en bouée continue juste sous les cascades… Heureusement qu’il fait chaud (38° à l’ombre) C’est rafraichissant a souhait et on en redemande d’autres… avec la brigade à l’intérieur de la bouée on se balance la flotte qui est au fond de la bouée avec nos pieds pour en rajouter une couche.

On ressort de notre bouée totalement trempé, amusé, on se remet dans la file d’attente pour un 2eme tour… Il fait trop chaud pour ne pas être dans l’eau ou au frais.

Et on est reparti pour un 2eme tour en bouée géante (après une demie heure d’attente). Ou de trempé on finira avec les vêtements collants sur la peau tellement ils sont mouillés. Sur cette 2eme balade humide on se sera encore plus amusé a orienter la bouée pour que les visiteurs lambdas qui se trouvaient avec nous dans l’embarcation se prennent le plus gros des jets d’eaux. (Super connard vous avez dit ?).

16h, on est trempé jusqu’aux os, on s’allonge sur un banc libre en plein soleil en face du grand « Lake of Colors ». Mes accompagnants me demandent pourquoi il s’appelle comme cela.

« Vous verrez ce soir, le nom du lac va prendre tout son sens »

« Allez dit… »

« Puisque vous insistez, vous avez vu Disney Dreams a Paris ? »

« Oui » « Non » « Oui » « Non » « Oui »

« Bah pour ceux qui l’ont vu, vous prenez juste les fontaines et vous les mettez dans le lac… Vous doublez ce nombre, puis vous le doublez encore une fois, puis encore une fois, vous obtiendrez environ 1200 fontaines sur ce lac »

« Ah la vache »

« Oui c’est le mot que vous aurez en voyant le show, c’est la réaction que j’ai eu en voyant le show sur Youtube il y a quelques années. Vous avez fait les shows nocturnes a Walt Disney World, Universal et Seaworld ? »

« Non » « Non » « Non » « Non » « Oui mais pas tous, j’ai juste fait celui du Magic Kingdom »

« Vous avez fait quoi durant tout ce temps, ne me dites pas que vous avez juste fait de la montagne russe pendant une semaine et demie… »

« Ben a vrai dire, on peut résumer notre voyage ainsi »

« Aujourd’hui vous découvrez ce que moi je fais depuis 1 semaine, je découvre le parc de A a Z en ne faisant que quelques montagnes russes, cela n’est-il pas plus agréable et plus plaisant ? »

« Siiii »

Cette dernière réplique me restera dans l’esprit, j’ai réussi à convertir un troupeau de fanatiques de sensations en des personnes à la découverte de nouveautés et curieuses

 

Bien séché et après notre petite discussion on se remet en marche vers notre prochaine destination, nous partons vers Hollywood vers une attraction que je connais (déjà faite à Paris, déjà faite aux Hollywood Studios), je veux bien sur parler de la Tour de la Terreur dans une version plus haute que la parisienne, mais avec une déco aussi semblable que la parisienne.

Bon que dire, les sensations restent les mêmes d’une tour à l’autre, c’est la même histoire, la même file d’attente, et de plus ce n’est pas trop une découverte pour moi et ma brigade, mais on s’amuse bien.

Au pied de la tour, plusieurs attractions nous attire le regard, à commencer par Muppet Vision 3D, une attraction présente au Hollywood Studios mais que je n’avais pas faite par manque de temps, je me rattrape cette fois. J’avais oublié que Disney avais racheté les Muppets, et faire un film en 3D avec Kermit, Peggy et toute la bande avec des blagues pas drôle (surement de l’humour américain) ne m’a pas personnellement comblé, a vrai dire je me fais un peu chier et j’en profite pendant le film pour me reposer un peu.

La fin du film est déjà là, en ressortant du pavillon on a envie de découvrir un peu plus, au pied de la tour une grande scène est installé avec une décoration de château de cartes, une platine DJ est dissimulé dans une théière géante, aucun doute il va y avoir un show musical avec Alice au Pays des Merveilles ici. On continue de marcher un peu dans le land ou l’on tombe sur une autre scène avec en son centre un grand cerceau lumineux, pas de doute un autre show va se produire ici avec Tron !!! 

Derrière un pavillon nous attire, il est décoré d’un tapis volant, d’une lampe magique, l’enseigne nous indique « Aladdin The Musical ». Je force ma brigade à y aller (de toute façon ils n’ont pas le choix). A l’intérieur de la salle c’est une décoration orientale. 18h30, le show commence, je n’ai jamais vu autant de danseurs et de chanteurs. Le show est magnifique en compagnie de Jasmine, Aladdin et Génie qui combattent l’infâme Jafar en chansons. J’en bave tellement le show est beau…

19h, A la sortie de la salle, la sécurité du parc nous fait partir du land par une autre sortie, les répétitions pour les différents shows sur scène ont lieu. L’un de mes accompagnants a le culot de demander c’est à quelle heure. Le securitas nous dit que c’est à partir de 22h30 juste après le 1er World Of Colors.

Il y aurait donc plusieurs shows du World of Colors ? O_O OMG OMG OMG OMG OMG OMG <3

Il nous reste encore un peu de temps pour faire des attractions avant toutes les animations nocturnes. On continue notre visite par Bugs Land (le même land que j’ai visité à la hâte a l’Animal Kingdom) ou l’on décide de refaire l’attraction It's Tough to be a Bug 3D! (oui c’est la même que dans le Zoo géant, mais bon pas grave)

20h, on est tenté par une dernière attraction… juste derrière la première scène (celle d’Alice aux Pays des Merveilles) Il y a un décor de portes de placards, un gros « M » de Monstropolis sur la façade…C’est parti pour la petite balade en compagnie de Bob et Sulli a la recherche de Boo dans Monsters, Inc : Mike and Sulley to the Rescue!

C’est un petit parcours à bord d’une nacelle dans les différentes scènes du film. Un parcours simple, sans accélérations ni surprise, ah si !!! Pour avancer il faut faire grimper l’énergie de la ville en poussant des cris. Celui qui as les meilleures décibels dans la nacelle gagne… J’aime ce genre de petit défi, je me prête facilement au jeu, j’évite quand même de me briser la voix, la petite barre de puissance d’énergie grimpe dans le tube au fur et à mesure de notre progression sur le final nous n’avons pas assez d’énergie il faut donc redoubler d’efforts. « AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH » « AHHHHHHHHHH » « AHHH touss touss tousss » « AaaaaAHHHHHhhhhhHHHhhhhhhhhhh »

Touss tousss tousss

Bon, je peux dire que je me suis littéralement chié dessus en laissant la victoire facile à Victor (si tu me lis, sache que ma vengeance un jour aura lieu)

 Je ressors de l’attraction avec plus de voix mais avec un grand sourire, Le soleil commence à se coucher, il est 20h30, On va se placer sur les rives du lac pour le World of Colors, je remarque que peu de monde nous rejoint, ils sont tous sur le bord de la route…

 

21h15 une annonce est lancée… La Disney Electrical Parade va passer dans 15min, on s’empresse de rejoindre le bord de la route, on se glisse dans la foule pour espérer choper une place… 21h30 La musique démarre, un mélange de musiques Disney en 8 bits (un mélange de Bips, de pixels et d’autres bruits insupportables.)

Un jour je me plaignais du pouvoir qu’avait Magic Everywhere sur nos cerveaux. Je me plaignais de l’entêtement de cette chanson… RIEN N’EST PIRE QUE LA MUSIQUE DE L’ELECTRICAL PARADE !!!! Surtout qu’elle dure non pas 4min mais bien 20min…. Avec toutes les 30 secondes un bruit de fée qui te perce le tympan ^^’

La parade est jolie, avec une touche de Kitch, elle me rappelle les belles années de mes premières visites à Disney quand je n’étais encore qu’un petit bout de garçon d’à peine 6ans. Et c’est l’explosion de personnages au combien rares, les 7 nains au complet, Eliott et son dragon, les souris de Cendrillons, …

Et surtout le dernier char… un « hommage » a l’Amérique avec des chants patriotiques en 8bit et un char de 100m de long représentant le drapeau américain tenu par l’aigle O_O Whaaaaaaaaaaaaaaa

21h50, la foule commence à se presser autour du lac, GO GO GO la brigade, on se met à courir pour choper la place juste au bord du lac

Pourquoi personne ne nous rejoint ? Et que tout le monde reste loin derrière ? Sur le bord du lac il n’y a pas grand monde à part nous et quelques familles. Bon pas grave on reste quand même ici…

22h, le show commence… Bienvenue au World Of Colors… Imaginez 1200 fontaines colorées sur un lac, imaginez des fontaines pouvant monter à 40m de haut chacune, imaginez à cela des écrans d’eau faisant une image panoramique… ajoutez à cela quelques effets et vous obtenez le World Of Colors l’un des plus beaux show qui m’ai été donné de voir.

Je n’ai aucuns mots pour décrire ce que j’ai vu, c’est juste beau

 

J’ai compris à la fin de la première scène pourquoi personne ne se met devant, les fontaines montent très haut juste à 1m de toi… Et il y a juste une toute petite brise légère… Oui pendant le show on s’est pris une douche d’une demi-heure.

Le final, ou comment vider un lac en 3 secondes en faisant un magnifique mur d’eau devant toi, sauf qu’il faut bien que l’eau retombe un jour. PUTAIIIIINN !!!! Imaginez que l’on vous jette des dizaines de seaux d’eaux d’un coup, vous aurez l’état dans lequel on s’est retrouvé

D’accord c’était « humide » mais bon, c’était tellement beau que je lui excuse ce petit désagrément.

 

On se rend encore plus trempé qu’après la Grizzly river run sur la place ou nous attendent les spectacles nocturne. La foule se disperse entre ceux qui retournent faire des attractions, ceux qui s’en vont, et ceux qui font comme nous en allant voir les shows. Le premier a lieu au sein de la scène de Tron… des lasers apparaissent, un Dj aussi, des danseurs habillé avec une combinaison « a la Tron ». Puis un noir complet sur tout le land, juste 1 laser apparaît, un homme le sépare en deux et commence à jouer avec, Bienvenue au sein de l’ElecTRONica. Après son petit show c’est Dj party pendant 30min avec du dubstep, de la techno pure et dure, l’ambiance est folle… Tout le monde danse, le Dj annonce la dernière danse sur « One More Time », un décompte apparait à la fin de la chanson… 10, 9, 8, 6, 5, 4, 3, 2, 1 Tout s’éteint dans le land… La fête est finie… Mais sur la scène a côté on nous appelle, la fête continue jusqu’au bout de la nuit avec la Mad T Party en compagnie d’une Alice Emo, d’un Chapelier Fou Goth et d’un lapin blanc DJ… Ahhhh c’est super bon !!!

Et c’est parti pour 1h de rock joué en live \o/ Ambiance assurée, le show fait danser les foules… après la dernière chanson c’est le Lapin Blanc qui reprend le relais pour « Faire péter la sono » Il est Minuit mais on  s’en tape, on profite de notre avant-dernier parc à fond !!! On se défoule comme jamais (ça ma rappeler les longues soirées des employés)

Minuit et demi on nous prévient d’un 2eme World of Colors pour clôturer cette journée en beauté, le Lapin blanc nous salue avant de quitter la scène, direction le beau lac pour le 2eme show.

Cette fois on ne se fait pas avoir et l’on se met le plus loin possible, de toute façon on n’a pas trop le choix, devant, il n’y a plus de place. Le show redémarre et de loin c’est aussi impressionnant que de prêt.

La journée s’achève, On quitte le parc des étoiles plein les yeux, il est 1h du matin !!! Dans a peine 8h on sera de retour pour notre dernière journée au sein du Resort Californien pour visiter le Pionnier des parcs Disney… le Véritable Disneyland imaginé par Walt lui même

 

Bref Disney California Adventure (DCA) est-il un bon parc ?

A votre avis ? Bien sûr que oui, il a réuni au sein de décors magnifiques tout ce qu’un bon parc Disney devrait avoir, une comédie musicale, un beau show nocturne, des attractions magnifiques, des concerts Lives, des montagnes russes, une belle parade diurne, une belle et longue parade nocturne, des attractions aquatiques  et un Soarin !!!

Ce parc est une pépite, si seulement nos studios parisiens bénéficiaient un peu de l’aide de la maison mère pour qu’il devienne à la hauteur, tout comme DCA a eu le droit il y a 5ans. 

Tag(s) : #Road Trip : All Around The World, #Voyage Amérique 2013

Partager cet article

Repost 0