Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans la série de franchises cherchant à renouveler le succès de sagas pour adolescents comme Twilight ou Harry Potter, Hunger Games se pose en successeur.
Le premier volet des aventures de Katniss, a eu son lot de très jeunes spectatrices hurlantes, avait connu un franc succès au box office sans doute à cause de ses (quelques) qualités et de ses têtes d’affiche. Le deuxième volet arrive donc tout logiquement dans les salles en attendant l’adaptation du tome 3, La Révolte, prévu pour 2014 et 2015.
Y a-t-il de quoi s’enflammer pour ces nouveaux Hunger Games ?

« Puisse le sort vous être favorable ». Tel était le slogan du premier film Hunger Games et il s’avérait prémonitoire vu le succès du film, en particulier aux Etats-Unis où il a enregistré presque deux tiers de ces recettes. Avec un budget doublé et un public maintenant chauffé à bloc, la suite des romans de Suzanne Collins n’avait plus qu’à marcher tranquillement sur le tapis rouge déjà levé pour elle, afin de tranquillement amener l’adaptation en deux parties du troisième et dernier chapitre l'année prochaine. L'Embrasement arrive-t-il cependant à gommer les défauts du précédent, en donnant enfin la dureté nécessaire à l’univers dictaturial ?

L'histoire : 

La belle Katniss est désormais la star des 12 districts. Après son triomphe aux 74ème Hunger Games, elle part en tournée de la victoire avec Peeta, son partenaire sauvé lors de ces jeux. Alors que le président Snow prépare la 75ème édition des Hunger Games, dit de l’Expiation, le vent semble tourner pour le Capitole. La révolution ne serait pas loin…

Les commentaires sur Twitter sont catégoriques. Hunger Games 2, l’embrasement est un film spectaculaire qui tient ses promesses.
Ok. Why not ? Pour ma part, je n’ai pris aucune drogue euphorisante avant d’aller assister à la projection. J'étais en compagnie d'une fan incontestée de la saga, d'une fille allant voir le film alors qu'elle ne l'aime pas... Bref, j'étais en neutre, et j'allais pouvoir nuancer cette critique


Ce 2ème opus est plus sombre que le premier, plus « mûr ». Les décors, les costumes et les effets spéciaux sont très jolis. C’est une belle coquille, mais qui reste malheureusement un peu vide (très vide). Il se passe beaucoup de choses dans ce film, mais le spectateur est un peu laissé à l’écart.

Par exemple, on ne ressent guère la tension des enjeux qui se trament au sein des districts, et cet « embrasement » reste tiède. A part quelques manifestations symboliques de la révolution sous-jacente (je lève ma main et je te montre mes doigts), tout cela reste suggéré. Le film est très tourné vers l’héroïne et son rapport à son influence sur le peuple (et aussi son rapport aux gens, son rapport à sa famille, son rapport aux mecs, son rapport à l’autorité, son rapport à l’injustice, son rapport aux robes, etc, etc, etc).

Face à elle, le méchant Snow n’est plus si menaçant que ça, trop attentiste. Alors nous aussi on attend. « L’embrasement » est moins « trash » que le premier film « , plus cérébral. Et c’est peut-être bien ça le problème. Dans le premier, Gary Ross n’avait pas fait dans la dentelle. On dézinguait tout le monde, de 7 à 77 ans, à coup de flèches, de massue, de hache, ou à peu près tout ce qui peut vous arracher la tête. La découverte de ce nouveau monde (morcelé en districts miséreux face à l’opulence du Capitole) avait pu apporter un intérêt à ceux qui n’avaient pas lu les livres. Du coup, ce numéro 2 aurait du nous emmener plus loin en nous faisant voir du pays par exemple. Ces 75ème Hunger Games version Expiation que l’on nous vend dans le film comme exceptionnels (une fois tout les 25 ans !) auraient pu être très épiques ! Mais au final, on reste bloqué dans la tête de Katniss. C’est sûrement très intéressant à lire, mais un peu lassant à voir sur grand écran.

Oui, Effie porte une robe de Dindon teint en Violet avec une coupe Miku Hatsune mis en chignion !!!!

En fait, c’est mon principal reproche à ce film : dans Hunger Games 2, on ne voit pas grand-chose, à part le nombril de l’héroïne. Tout ce temps pour nous confirmer qu’elle est celle que tout le monde attend, le modèle, celle à suivre… mais ça on s’en doutait un peu… Puisqu’on l’avait déjà compris à la fin du premier épisode ou dans les premières 20 minutes de ce film là !!

Du coup, je passe rapidement sur l’évolution de la relation entre Peeta et Katniss, toujours elle, qui est aussi peu crédible. Ça dégouline de bons sentiments : je te défends, tu te sacrifie, je t’aime pas, en fait si un peu mais pas trop, mais je t’aime quand même, attends, je me sacrifie encore… En fait, la Katniss, elle est complètement paumée ! Comme elle est paumée et qu’elle flippe, elle angoisse. Et nous dans tout ça : ON ATTEND QU’IL SE PASSE VRAIMENT QUELQUE CHOSE !


Hunger Games 2, l’embrasement n’est en effet pas si mauvais. Il est juste frustrant et trop long. Dommage.

Finalement, cet épisode transitoire rempli bien son rôle, car après ça, on attend vraiment l’épisode 3 qui j’espère sera explosif. Mais 2h26 pour un teaser de la suite, c’est pas un peu long !?!?!?!?!?!? 

 

Bref, un petit 3/5 pour le film "de l'année" 

J'ai testé pour vous... Hunger Games, l'embrasement
Tag(s) : #Critiques, #J'ai testé pour vous

Partager cet article

Repost 0