Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le Bazar de Jonathan

Le Bazar de Jonathan

Des parcs, du Disney, des idées, du bordel, de la poésie, des amis, des infos et du pâté.

J'ai testé pour vous... Spring Breakers

Spring Breakers est sorti en DVD recemment, j'ai été sélectionné parmis les nombreux bloggueurs français pour parler de ce film...

Pour l'histoire, je l'ai vu a sa sortie, lors du printemps du cinéma avec une bande de potes, et je le revoit, juste pour vous aujourd'hui =) 

Synopsis : 

Quatre jeunes filles, Candy, Faith, Brit et Cotty, sont amies depuis la maternelle. Lassées de leur vie monotone d'étudiantes à l'université, elles décident d'aller en Floride pour participer au spring break annuel et découvrir de nouveaux horizons. N'ayant pas d'argent, trois d'entre elles braquent un fast food pour récolter la somme suffisante à leur séjour. Peu après leur arrivée, leur joie est interrompue à la suite de leur arrestation par la police lors d'une fête où était consommée de la cocaïne. Les quatre amies se retrouvent en garde à vue; par chance, un rappeur et trafiquant de drogue excentrique du coin connu sous le nom d'Alien paie leur caution et les prend sous son aile. Les filles le suivent, et la descente aux enfers commence. Pour elles, rien ne sera plus jamais comme avant…

  • Date de sortie en salle : 6 mars 2013
  • Réalisé par : Harmony Korine
  • Film : Américain
  • Avec : Selena Gomez, James Franco, Vanessa Hudgens, Ashley Benson, Rachel Korine 
  • Durée : 1h32 
  • Titre original : Spring Breakers
  • La bande annonce :

Donc, je remercie par avance TF1 vidéo et Skyrock qui m'ont offert le DVD (enfin si je peux considérer ce navet comme un film)

Critique : 

Donc, on va suivre l'histoire de 3 biatchs en manque de sex qui décident d'aller en Springs Break, mais elle n'ont pas pas de thunes, donc on va aller inviter l'ancienne copine catho coincé du cul pour qu'elle donne de la maille et du flouze pour financer le crack des jolies biatchs. Cependant vu qu'elle en réclament toujours plus, elle vont décider de braquer le resto local ( gros fil conducteur de l'histoire), suite a ce braquage elle vont se vanter des 200 $ qu'elles ont volés durant 1h30 de film. Oui les 1h30 de film, passent lentement... TRES lentement  

Dés les premières minutes du film, j'ai eu l'impression d'assister a un long trip sous drogue avec des lumières fluos dégueulasses, des néons, des boobs nus, de l'alcool coulant sur le corps de biatchs, des gobelets rouges (CLICHE !!!!) le tout sur une musique de Skrille(vous voyez un peu le melange chelou). Bon, essayez de me comprendre, ce n'est pas une musique que j'écoute pour m'endormir le soir, généralement avec une peluche de la souris... vous savez, le grand copain de Minnie ? Zut, j'ai oublié son nom... bref, vous voyez de qui je veux parler. Et bien c'est si éloigné de Skrillex, que quand on y pense, mettre les deux en même temps, ça a un côté ironique. Et je m'égare, comme à mon habitude.

Tout sa pour dire que rien que les 3 premières minutes de film nous mettent dans une ambiance malsaine (il en reste encore 90 a tenir)

Avant de parler a proprement parlé du film, intérressons nous un peu plus près aux principales protagonistes de l'histoire

Selena Gomez. Je pensais qu'après ce film, je la verrai enfin d'un autre œil. Comme la plupart des gens, je m'attendais à ce qu'elle m'offre un bout de talent à l'état pur. Peine perdue. À croire que les petites princesses de Disney Chanel ne changeront jamais et resteront sage a tout jamais. Miley Cyrus s'est noyée dans un océan de médiocrité (et elle continue à plonger de plus en plus loin...). Selena Gomez continue sur la voix qui lui ait déjà toute tracée. Son aventure avec Bieber ne l'a pas aidée a murir dans sa tête, elle nous fera un jeu d'acteur des plus pourris qui puisse exister dans ce film

Vanessa Hudgens en revanche, si je ne connaissais pas aussi bien son parcours, je dirai que quelque chose a sauté dans sa cervelle pour jouer une telle "biatch en manque". Mais je sais qu'en fait c'est une brillante actrice. Je trouve dommage de ne pas la voir plus souvent dans des rôles importants, parce que je suis persuadé qu'elle cache bien son jeu. Son passé de Gabriella avec Zac Effron (Troy Bolton dans HSM) est loin, très loin derrière elle, et je ne peux que m'en réjouir. Elle a réussie a sortir de son image "Disney" qui cole encore a la peau de Selena

Il y a aussi deux autres actrices : Ashley Benson et Rachel Korine. La première est une actrice que je ne connais juste par des murmures (quelqu'un m'a soufflé qu'elle tenait un rôle dans une série que je trouve ridicule : Pretty Little Liars). La seconde est la compagne du réalisateur.

                                     

Et puis bien sûr il y a James Franco. Parce que son talent atteint ici des sommets dont je n'avais même pas idée. Mais en tant que critique sérieuse, je me dois de souligner l'incroyable prestation de cet acteur, qui est décidément très très surprenant quand il veut bien choisir des films comme Spring Breakers. Et puis, je dois avouer que j'en avait un peu marre de son visage tout lisse et tout gentil dans les blockbusters tels que Spider-man, La Planète des Singes, et Le Monde fantastique d'Oz. Tatouage, tresses, armes et dents en or lui ont permis d'entrer dans la peau de son personnage. À mon plus grand plaisir.

La mise en scène est unique (qui rime avec Merdique), malgré ce qu'on peut lire dans les critiques les plus négatives. J'ai trouvé que les couleurs acidulées faisaient bien triper (un vrai cocktail hypnotique pour éviter de pioncer devant son écran). D'après le réalisateur, cette mise en scène est un copié-collé de clips musicaux à la mode, mais en plus trash.

Au niveau des prises de vues, aucun problème... Ah si, un reflet de caméra et de toute l'équipe de tournage dans les lunettes de soleil d'Alien (James Franco) dommage.... 

Le film est entièrement fait a partir de scènes temporairement décalllées et sans rapport les unes avec les autres, on passe sans arrêt du coq a l'ane, ce qui donne une tournure étrange au film, avec des explications souvent manquantes, les dialogues des filles qui se contente de "Salope" "Pute" "putain", j'en passe et des meilleures.

La première demi-heure correspond en gros, à tous les clichés habituaux des fêtes "orgies" américaines, puis d'un seul coup on fait un demi tour a 180° dans l'histoire, nous, pauvres spectateurs on essaye de comprendre tant bien que mal a travers les flashbacks, mais très vite on est emporté dans un main-fuck géant ou on se posera très souvent une question : Pourquoi ???  

Ensuite il y a les musiques qui, excusez-moi du peu, mais sont quand même remarquablement bien choisies, mais surtout elles sont placées à des moments qui ne correspondent pas, ou a des moments innatendues (le trip avec la chanson de Britney Spears est mon moment WTF d'or préféré du film) C'est très dommage car la bande son Dupstep est quand même assez bien choisie. Cependant, la prise de son avec l'arme qui se charge à intervalle régulier, ça j'ai plus que moyennement apprécié. Trois fois c'est le maximum. Tout le long du film avec une 20aine de "Clac crac", ça en devient vraiment Stressant (rime avec Enervant, rime avec Chiant) 

Le film a fait un flop en France a cause d'une critique négative, a la base, avec quelques amis de ma classe quand on est allé le voir, on croyais voir un "Projet X bis" dans une version Girly . Et on a été extrémement décus, la plupart des jeunes n'ont pas compris que le film n'était pas "une teuf" mais une "expérience visuelle de déscente aux enfers" . Une meilleure comm aurais peut-être pu faire comprendre plus facilement le film. Les plus jeunes adolescents n'ont pas réussi a suivre le film (coupé toutes les 30 secondes par un flashback des 10 dernères minutes du film)

Bref... Expérience visuelle ratée

Je voulais mettre 3 étoiles, mais quand j'ai entendu le doublage de My Little Pony au début du film... HONTE A VOUS PRODUCTEURS !!! 

De manière plus philosophique, je vais me poser la question suivante : la différence entre réalité et fiction, le fait que les jeunes cherchent à quitter la réalité en buvant et en se droguant pendant les spring breaks... est-ce vraiment le but ultime des jeunes d'aujourd'hui ? Pour la première partie, je suis d'accord. Notre génération a besoin de s'évader de la réalité si morne et si affreusement déprimante. Mais certains (comme moi) ne s'évadent pas grâce à de l'alcool, de la fête, de la drogue et du sexe. Suffit de me connaître ne serais-ce qu'un minimum pour comprendre quelle est ma véritable drogue...

 

Parlons rapidement de l'édition DVD avec des bonus au nombre impressionnant de 1 !!! (non, je n'ai pas oublié un zéro) -> la bande annonce que j'ai posté un peu plus haut dans l'article... et c'est tout

 
PS : Cet article est exclusivement constitué de photos de Boobs et de big ass... Oui, c'est l'effet que l'on retient a la sortie de la salle quand on a pas capté le scénario. Si vous voulez mieux comprendre,  le film revoyez le au moins une fois en DVD (comme moi) ou en Streaming ou vous trouverez facilement le film en bonne qualité HD sur internet et cela évitera de vous faire payer 20€ pour cette bouse
 
Que rajouter de plus... Encore une fois merci a TF1 et a Skyrock... voila 
J'ai testé pour vous... Spring Breakers

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article